Les caprices n’existent pas !

Une sage femme m’a dit : « Pendant les 2-3 premiers mois, un enfant ne fait pas de caprices ».

Au bout d’une semaine, dès que je posais bébé dans son lit, sur son tapis d’éveil… il pleurait. Je n’avais même pas fini de le prendre qu’il s’arrêtait déjà. J’ai donc vite remis en cause cette phrase venant de la sage femme et ait assimilé l’attitude de mon tout petit à un caprice.

Ce n’est que quelques semaines plus tard, après avoir pris le temps de la réflexion, après m’être documentée que j’ai réalisé qu’en effet petit Noé exprimait seulement un besoin .

Depuis ce jour, je me suis mise en tête qu’un enfant, peu importe son âge, ne fait pas de caprices. Il nous demande juste de répondre à un besoin.

Ça te parait peut-être bête ce que je te dis, je vais donc tenter de l’illustrer par un exemple. Imagine, ton conjoint te demande un bisous, tu ne vas pas lui refuser ?! Et bien un enfant c’est pareil, sauf qu’il ne maîtrise pas encore très bien ses émotions et ne fera pas forcément sa demande de manière posée.

Je te vois déjà venir en me disant « Oui mais dans les magasins alors ?! Le nombre d’enfants qui se roulent par terre, qui crient, etc »

Alors oui mais imagine ; tu es une grande passionnée de maquillage, livres, vêtements ou autre peu importe, ne serais-tu pas frustrée qu’on t’amène dans un magasin tel que Sephora, Cultura ou autre, mais que tu n’ai le droit de rien acheter ?! Pour un enfant c’est exactement pareil, quel est l’intérêt de lui dire : « Je t’amène à Oxybul mais je te prévient je ne t’achètes rien ». Excuse-moi mais là c’est toi qui cherche à provoquer le conflit !

Enfin, pour les courses, alimentaires notamment, nous n’avons parfois pas le choix d’y aller avec nos enfants et c’est bien connu combien les tentations sont grandes ! Évites donc au maximum les rayons qui pourrait le tenter et attire son attention sur autre chose, pourquoi ne pas le responsabiliser en lui confiant certaines tâches (aller chercher tel ou tel article…)

Pour conclure, selon moi un enfant ne fait pas de caprices, il exprime seulement un besoin qu’il cherche à satisfaire. C’est donc à nous, parents, de répondre favorablement à ses besoin et d’éviter les tentations. Personnellement, lorsque Noé sera plus grand, je compte l’amener dans les magasins que lorsque je sais que je lui prendrai quelque chose ! Sinon quel est l’intérêt de le frustrer ?!

Morgane, la parfaite maman imparfaite

« Les parents nomment facilement « caprices » ou « comédies » ces cris qu’ils ne savent interpréter. C’est terrible pour un enfant quand il n’est pas entendu, quand ses suppliques sont réduites à ces mots dévalorisants. Il n’existe pas de caprice. Il s’agit d’un langage, il y a un message à décoder. »

Isabelle Filliozat

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s